Les manifestations les plus courantes

Accueil » Les manifestations les plus courantes

L’enfant dyspraxique conçoit bien les gestes mais n’arrive pas à les organiser ni à les réaliser de façon harmonieuse :
– il est maladroit, lent et toutes ses réalisations motrices et graphiques sont médiocres, informes, brouillonnes,
– il a besoin d’aide pour s’habiller et se laver, bien au-delà de l’âge normal et même lors des repas (il ne sait pas couper sa viande et mange « salement ››),
– il présente un retard graphique important et durable (dysgraphie), ses dessins sont pauvres et il accède difficilement a l’écriture cursive,
– il a du mal à s’organiser dans son travail (préparer son cartable.)
– il a du mal à utiliser une regle, une paire de ciseaux, une gomme
 
En cas de dyspraxie visuo-spatiale, il éprouvera des difficultés dans toutes les tâches ou les composantes spatiales sont importantes : géométrie, géographie, dyscalculie spatiale, lecture (lenteur).
 
Mais c’est un enfant intelligent, curieux et parfois beau parleur qui apprend avec plaisir et efficacité.